Ecran et Presbytie

La Presbytie est un phénomène naturel de vieillissement de l'oeil qui survient en général après 50 ans. Elle se traduit par l'apparition progressive d'une difficulté pour voir net un texte à une distance finie. Cela concerne donc directement le travail sur écran. Heureusement, la Presbytie peut être compensée à l'aide de lunettes adaptées, par exemple avec des verres progressifs. Ces changements visuels provoquent parfois un inconfort pour ce qui concerne le travail sur écran. Explications.

L'apparition de la Presbytie sur l'écran

Pour quelqu'un qui ne porte habituellement de lunettes correctrices pendant le travail sur écran, l'apparition de la Presbytie va provoquer une fatigue visuelle pour la vision sur écran. Le ressenti est variable selon les individus : fatigue en fin de journée, maux de tête. Tous ces symptômes doivent vous conduire à consulter un ophtalmologiste pour un bilan complet. La presbytie est un phénomène naturel, ce n'est pas une maladie. Il ne faut donc pas attendre pour consulter.

Chez certains, l'apparition de la Presbytie va se traduire par un besoin accru de luminosité : on va alors augmenter la luminosité de l'écran. Cela pourra apporter provisoirement un semblant de solution, mais sur le long terme il faudra trouver une solution optique adaptée. Et consulter son ophtalmologiste.

Les verres progressifs

Les verres progressifs permettent de voir à toute distance entre la vision de près et la vision de loin . Le principe est simple : le bas du verre corrige la vision de près. Le haut du verre la vision de loin. Entre ces 2 zones la puissance du verre progressif évolue continument pour permettre de voir net à une distance intermédiaire (ce qui est généralement l'endroit où se trouve l'écran). Lorsqu'un porteur utilise pour la première fois un verre progressif, il doit s'habituer à regarder au bon endroit dans le verre, afin de voir net à la bonne distance. C'est ce que l'on appelle l'adaptation.

Conséquence pour le travail sur écran : si ce dernier est en vision intermédiaire (par exemple à 70 cm devant ses yeux), il faut sans arrêt rechercher la bonne position du regard en hauteur dans le verre. Si l'on souhaite regarder dans le haut de l'écran, il faut donc lever la tête. A contrario si l'on souhaite regarder en bas de l'écran, il faut baisser la tête. Cette gymnastique de la tête et des yeux peut perturber certains porteurs qui préférerait disposer d'une paire de lunettes permettant de voir net simultanément sur TOUTE la surface de l'écran. L'avantage du progressif réside toute de même dans sa polyvalence. Avec une seule paire, vous pourrez voir de près pour lire, en vision intermédiaire pour le travail sur écran, ou de loin pour vous déplacer.

Les lunettes simple-foyer de travail sur écran

Afin d'éviter la gymnastique visuelle décrite ci-dessus, on pourra utiliser une paire de lunettes simple-foyer exclusivement réservées au travail sur écran. Ces lunettes permettrons à un Presbyte de voir net à la distance de l'écran, par exemple à 70 cm. Et uniquement à cette distance. Avantages : toute la surface de l'écran sera nette, quel que soit la position des yeux. Inconvénient : impossible de voir plus près ou plus loin, par exemple pour lire un texte (40 cm), ou regarder le visage d'un interlocuteur (1 m).

Les lunettes de travail sur écran

Certains fabricants de verres de lunettes ont développé des lunettes spéciales. Ces dernières permettent de voir l'écran (distance 70 cm environ) dans le haut du verre, et de lire de près (40 cm) dans le bas du verre. Avantage par rapport au verre progressif : une plus vaste surface pour voir l'écran net, tout en conservant une vision de près. Inconvénient : pas de vision de loin. Ce type de lunettes constituent souvent un bon compromis pour le travail sur écran d'une personne Presbyte, en complément d'une paire de progressif « généraliste » pour la vision en dehors du travail sur écran.

Astuces utiles

Certaines astuces peuvent se révéler très pratiques, pour compléter la compensation de la Presbytie par lunettes correctrices.

  • Pour la vision de près et la lecture de document, vous pouvez utiliser une lampe spéciale pour la lecture. Cette lampe éclairera le texte à lire, ce qui augmentera la profondeur de champ de l'oeil et le champ de vision en lecture. Il faudra que la lampe n'éclaire que le texte, pas l'écran, ceci afin de limiter les reflets sur l'écran.
  • Pour la vision sur écran, penser à placer l'écran dans une position plus agréable pour la vision. Généralement, les personnes presbytes préfèrent abaisser l'écran vers le bas du champ de vision. Ceci positionne naturellement l'écran dans la position de vision intermédiaire du verre progressif. Et pour les porteurs de verres non progressif, abaisser l'écran permet de baisser le regard légèrement vers le bas, ce qui semble plus confortable. Pour abaisser l'écran et trouver la meilleure position, il faudra par exemple utiliser un support d'écran réglable.

En savoir plus :