Bien éclairer son bureau pour le travail sur écran

l'éclairage du poste de travail est très important pour assurer le confort pendant le travail sur écranL'éclairage contribue grandement au confort du travail sur écran. En effet, lorsque l'on est devant l'écran, l'oeil capte non seulement la lumière provenant de sa surface, mais il est également sensible à tout éclairage présent dans le champ visuel : sur le haut avec les plafonniers, sur les cotés dans le cas de fenêtres ou d'appliques, et également par le bas dans le cas de reflet sur le sol ou le plan de travail. Lutter contre un petit éblouissement est alors une condition indispensable pour atteindre le meilleur confort possible devant l'écran. Il faut également tenir compte de la lumière ambiante globale et de la répartition des différentes sources de lumière.

Le champ visuel capté par l'oeil

Le champ visuel humain fournit par les 2 yeux couvre plus de 180° à l'horizontal, et 120° en vertical. Cela signifie deux choses :

  • Même s'il est au centre de notre attention, l'écran n'occupe qu'un faible pourcentage de notre champ visuel. Exemple : pour un écran 20 pouces (50 cm) regardé à 80 cm, l'écran ne représente que 25° environ d'un champ total horizontal de 180°.
  • Compte tenu de la largeur du champ de vision, de nombreuses sources de lumière directes ou indirectes sont susceptibles de perturber la Vision : fenêtre, plafonnier, lampes de bureau des voisins, murs réfléchissants, etc.

Il va donc falloir harmoniser la répartition des sources de lumière présente dans le champ visuel, afin qu'elles ne perturbent pas le travail sur écran.

Mesurer la lumière

Comment mesurer la lumière ? A l'aide d'un Luxmètre. Cet instrument mesure l'éclairement objectif (en Lux) au niveau de sa cellule de mesure. On peut se procurer un Luxmètre auprès de certains revendeurs spécialisés en matériel électronique ou de test, comme Conrad, Farnell ou RS. Les prix varient de 50€ à 500€ selon les performances, la calibration. Point important : pour vos mesures comparatives dans votre pièce de travail, vous pourrez utiliser un simple Luxmètre. Mais si vous souhaitez réaliser des mesures et les comparez avec d'autres faites à un autre endroit sur un autre appareil, un luxmètre calibré vous sera indispensable.

Pour ce faire une idée des valeurs d'éclairements autour de nous, voici quelques valeurs moyennes :

Nuit sans lune0.001 Lux
Nuit de pleine lune0.5 Lux
Rue éclairée de nuit40 Lux
Appartement éclairé50 à 500 Lux
Local professionnel200 à 3 000 Lux
Jour extérieur, temps couvert 500 à 20 000 Lux
Plein soleil à midi50 000 à 100 000 Lux

Il est remarquable de constater que l'oeil humain permet de voir sur une plage d'éclairement s'étendant sur 9 décades, de 0.001 à plus 100 000 Lux. Aucune caméra n'est actuellement capable d'un tel exploit.

La réglementation du travail

Le code du travail, dans l'article R4223-4 impose un certain nombre de valeurs minimales d'éclairement, en fonction des tâches à accomplir :

Couloirs et circulations intérieurs40 Lux
Entrepôt, Stockage60 Lux
Locaux de travail, Vestiaire, Sanitaire120 Lux
Locaux aveugles affectés à un travail permanent 200 Lux

La norme NF EN 12464-1 du 1 juillet 2011 concerne «Lumière et éclairage - Éclairage des lieux de travail - Partie 1 : lieux de travail intérieur». Elle recommande les valeurs minimales suivantes :

Couloirs, escaliers, tapis roulants100 Lux
Sanitaires, Vestiaires, Salles de bain 200 Lux
Classement300 Lux
Bureau, saisie de données500 Lux
Réunion, Conférence500 Lux
Pour le travail sur écran, un niveau minimum d'éclairement est nécessaire. En effet, lorsque l'oeil manque de lumière, la pupille de l'oeil se dilate, ce qui diminue la profondeur de champ et nécessite une plus grande précision de travail du système accommodatif. Ce surcroit de précision nécessaire peut, à la longue, générer une fatigue visuelle.

Limiter les sources d'éclairage inconfortable

Si un éclairage minimal est nécessaire, il faut également bannir les sources de lumière "parasites" qui viennent occuper une partie du champ visuel à proximité de l'écran, et sont susceptibles de produire un éblouissement :

  • Fenêtre dans le champ de vision : utiliser un store ou un occultant.
  • Lampe dans le champ de vision : déplacer la lampe, ou utiliser un éclairage indirect.
  • Néons nombreux au plafond : placer des occultants. Ou diminuer l'éclairage direct des néons, et le remplacer par un éclairage indirect par un lampadaire.
L'objectif est de limiter la présence de sources d'éclairement dans la zone du champ visuel réservé au travail sur écran. On améliore ainsi le confort et le contraste de vision.

En savoir plus :